Actualité de la création

Imprimer cet article

Création d’entreprises : une hausse de 11 % en 2019

Plus de 436 000 entreprises ont été immatriculées en France en 2019. Un chiffre en hausse de 11 % qui confirme la dynamique entrepreneuriale française.

La deuxième édition du Bilan National des Entreprises des greffiers des tribunaux de commerce vient d’être publiée. Réalisée à partir du Registre du commerce et des sociétés, cette étude permet de mesurer la dynamique entrepreneuriale en dressant le bilan des créations d’entreprises, des entreprises en difficulté et des radiations enregistrées en 2019.

Comparé à l’an dernier, le nombre de créations d’entreprises a augmenté de 10,9 %. Au total, sur 2019, 436 440 entreprises ont été immatriculées. Une hausse portée par les entreprises individuelles qui, à elles seules, représentent 30 % des créations (+ 18 % par rapport à 2018). Suivent les sociétés par actions simplifiées (29,8 %, en hausse de 11 % par rapport à 2018) et les sociétés à responsabilité limitée (16,2 %, - 0,1 % par rapport à 2018). « La croissance plus soutenue des SAS peut notamment s’expliquer par l’arbitrage entre le statut de SARL et celui de SAS parfois plus avantageux fiscalement », précisent les auteurs de l’étude.

Le transport, l’industrie et l’immobilier

« Avec près de 22 000 nouvelles immatriculations supplémentaires en 2019 par rapport à 2018, les secteurs du transport, de l’industrie et de l’immobilier concentrent, à eux seuls, plus de la moitié de l’augmentation du nombre de créations d’entreprises en 2019 par rapport à 2018 (50,4 % précisément) », rappelle l’étude. Dans le détail, le nombre d’immatriculations est en hausse de 29,4 % dans le transport et l’entreposage, de 16 % dans l’industrie et de 12,8 % dans l’immobilier.

« Du côté des entreprises en difficulté, deux secteurs affichent, en 2019, une baisse significative de leur sinistralité à un an d’intervalle : l’hébergement et restauration (- 8,1 %) et les industries manufacturières et extractives (- 7,4 %) », ajoutent les auteurs. Tous secteurs confondus, le nombre des entreprises en difficulté a reculé de 4,5 % en 2019.

Article du 28/01/2020 - © Copyright Les Echos Publishing - 2019