Guide de la création

Projet
Projet
Secteur d'activité
Secteur d'activité
Forme juridique
Forme juridique
Local
Local
Régime fiscal
Régime fiscal
Régime social
Régime social
Business plan
Business plan
Financement
Financement
Aides
Aides
Partenaires
Partenaires
Formalités
Formalités
Sites
Sites

6 - La trésorerie prévisionnelle du premier exercice

Période cruciale car souvent jalonnée de difficultés et d’événements de nature exceptionnelle, le premier exercice d’activité mérite un examen particulier et détaillé en ce qui concerne les flux de trésorerie.

Il couvre la période de mise en place de l’ensemble des moyens d’exploitation et de leur financement, mais aussi celle du démarrage de l’activité et donc de la montée en puissance du besoin en fonds de roulement. Car ces deux éléments conjugués produisent des besoins de trésorerie importants qu’il convient d’anticiper au mieux.

En outre, très souvent au cours de cette période, l’entreprise, si elle est assujettie à la taxe sur la valeur ajoutée, doit financer la taxe grevant ses investissements avant de pouvoir en demander la récupération ou le remboursement au Trésor public. Et cela peut prendre quelques mois. Des modalités de financement spécifiques doivent donc être préalablement organisées.

Pour ces raisons, la trésorerie de la première année d’activité doit être estimée précisément, c’est-à-dire mensuellement. Pour chaque mois, le créateur doit déterminer les flux entrants et les flux sortants afin de mesurer la trésorerie générée au cours de la période concernée. Certains mois peuvent s’avérer déséquilibrés, en raison de la saisonnalité de l’activité par exemple, mais aussi du fait des délais de règlement octroyés par/à la nouvelle entité. Par conséquent, en complément du solde net mensuel, il convient de faire apparaître le solde net cumulé des opérations afin de mesurer les besoins éventuels qui peuvent alors être anticipés et corrigés grâce à la mise en place de financements spécifiques.

Le tableau présenté ci-dessous montre comment on peut procéder à cette analyse. Les données découlent directement des états précédents : le plan de financement fournit tous les éléments relatifs aux investissements et le compte de résultat le détail des produits et des charges à décaisser. Le passage du chiffre d’affaires et des charges prévisionnelles au tableau de trésorerie tient compte d’une part de la TVA (les flux de trésorerie s’effectuent TTC alors que le compte de résultat présente des chiffres hors taxes) et d’autre part des délais de règlement octroyés par/à l’entreprise.

Évolution de la trésorerie au cours du premier exercice - Sans crédit court terme TVA (en milliers d’euros)
POSTESTOTAUXPériodes successives
JFMAMJJlASOND
 RESSOURCES 
Ventes648,6139,139,139,145,652,165,271,771,771,765,258,729,3
Autres produits-
Apports des associés25,025,0
Emprunts reçus100,0100,0
Remboursement de TVA13,413,4
TOTAL DES RESSOURCES787164,139,139,145,665,665,271,771,771,765,258,729,3
 DÉPENSES 
Investissements82,382,3
Stock initial3636
Achats145,19,29,29,210,712,215,316,816,816,815,313,7
Matières et fournitures36,413,03,03,03,03,03,03,03,03,03,03,03,0
Crédit-bail-
Locations immob. et mob.47,844,04,04,04,04,04,04,04,04,04,04,04,0
Entretien immob. et mob.21,531,81,81,81,81,81,81,81,81,81,81,81,8
Assurances3,501,81,8
Honoraires3,381,11,11,1
Autres charges externes60,355,05,05,05,05,05,05,05,05,05,05,05,0
C.E.T.-
Autres impôts et taxes-
Rémunération du personnel151,8012,712,712,712,712,712,712,712,712,712,712,712,7
Cotisations sociales26,939,09,09,0
Autres charges1,200,10,10,10,10,10,10,10,10,10,10,10,1
Remboursement des emprunts49,114,14,14,14,14,14,14,14,14,14,14,14,1
TVA42,583,44,25,86,56,36,35,44,7
Impôt sur les sociétés-
Autres décaissements-
TOTAL DES DÉPENSES708,0150,739,939,950,044,848,861,953,953,863,951,449,1
Mouvements du mois13,4-0,7-0,7-4,320,816,49,817,817,91,37,3-19,8
Trésorerie initiale0,00,013,412,611,97,628,444,754,572,390,291,598,8
Soldes cumulés13,412,611,97,628,444,754,572,390,291,598,879,0
Article du 28/01/2020 - © Copyright Les Echos Publishing - 2019